5 solutions pour se reconvertir quand on est en CDI

Benoît Yèche
Par 
Benoît Yèche
Chief Marketing Officer
Dernière mise à jour le 
14
 
February
 
2024
Reconvertissez-vous dans la Tech et donnez un tournant à votre carrière !
Découvrir nos formations
5 solutions pour se reconvertir quand on est en CDI
Sommaire

Vous en avez marre de votre job en CDI et vous envisagez sérieusement une reconversion ? La bonne nouvelle c’est que vous n’êtes pas forcément obligé de démissionner ! Au contraire, il existe une ribambelle de dispositifs pour vous permettre de garder un salaire pendant votre reconversion.  

Pour vous aider à y voir plus clair, on a compilé pour vous les 5 solutions pour se reconvertir quand on est en CDI : 

  • Utiliser votre CPF
  • Se former avec le soutien de votre employeur
  • Faire un projet de transition professionnelle 
  • Faire une rupture conventionnelle
  • Utiliser le dispositif “Démission-Reconversion” 
Reconvertissez-vous dans la Tech et donnez un tournant à votre carrière !
Découvrir nos formations
Formations dans la techFormations dans la tech

Solution 1 : se reconvertir pendant votre temps libre avec votre Compte Professionnel de Formation (CPF)

C’est quoi le CPF et comment consulter son solde sur “Mon compte CPF” ? 

Le Compte Professionnel de Formation est un compte activé automatiquement dès que l’on commence une activité professionnelle, et qui permet d’acquérir tout au long de sa vie professionnelle des droits à la formation, mobilisables dès qu’on le souhaite. 

Il est destiné à tous les actifs âgés de 16 ans et plus. Pour en profiter, il faut simplement avoir eu une expérience professionnelle, sous toutes ses formes : stage, alternance, contrat de travail, mission intérimaire. Chaque étape de votre parcours professionnel permet d’accumuler des droits au CPF, qui est mobilisable si vous êtes en situation de travail ou bien demandeur d’emploi.

Pour consulter le solde de votre CPF, il faut d’abord réaliser votre identité numérique. Pour se faire, munissez vous d’une pièce d’identité et de votre smartphone ! Une fois votre identité numérique validée, vous pourrez vous connecter sur le site Mon Compte Formation, afin de consulter le solde de vos droits. 

Chez Jedha, nous proposons de nombreuses formations éligibles au CPF en data science, en data analyse ou en cybersécurité !

Quels sont les avantages et inconvénients du CPF ? 

Avantages 

Le CPF présente un grand intérêt car il peut être mobilisé rapidement et facilement pour financer un panel de formations très vastes qui peuvent être suivies sur votre temps libre. Pour l’utiliser, vous n’avez besoin de l’accord de personne : ni de votre employeur, ni d’un organisme public.

Idéal dans le cadre d’une reconversion ! Il faudra bien cibler une formation à temps partiel, ou en distanciel, dont le suivi est en adéquation avec une activité professionnelle à temps plein. 

Inconvénients

Le CPF ne finance que des formations certifiantes et reconnues par l’Etat, si vous ne trouvez pas la formation que vous aviez repéré dans la rubrique “Recherche” sur Mon Compte Formation, c’est qu’elle n’est pas éligible. 

Il peut aussi arriver que le CPF ne couvre pas entièrement les frais de formation. Dans ce cas, il est possible de venir compléter avec d’autres sources de financements. 

Comment utiliser son CPF ? 

Si vous cherchez à vous former en cybersécurité, data analyse ou en data science, toutes les formations proposées par Jedha sont éligibles au CPF ! Toutes ces formations proposent des certifications reconnues par l’Etat, et sont accessibles en temps partiel avec 450 heures d'apprentissage accessibles en ligne, dans un format hybride qui conjugue travail en autonomie, cours, et coaching. Vous pourrez donc être formés à votre rythme, sur une période de 8 mois ! 

Pour utiliser son compte professionnel de formation, rien de plus simple : il suffit de se connecter à son espace, chercher la formation de votre choix dans la rubrique Recherche, valider les modalités que vous préférez, puis indiquer les dates de formation qui vous conviennent et envoyer votre dossier d’inscription. Une fois votre demande validée, un contrat de formation vous sera transmis. 

Solution 2 : faire un PTP avec Transitions Pro 

C’est quoi un Projet de transition professionnelle (PTP) ?

Le Projet de Transition Professionnelle, parfois appelé également CPF de transition, a été créé pour soutenir les salariés dans leur projet de reconversion en leur permettant de prendre une pause pour suivre une formation certifiante.  

C’est un dispositif véritablement très avantageux : les salariés peuvent donc bénéficier d’un congé avec maintien de la rémunération pendant tout le temps de la formation. De plus, les frais de formation sont également pris en charge dans le cadre du PTP ! Ce dispositif a été pensé pour aider à la reconversion professionnelle, tous les salariés y sont éligibles. 

Quels sont les avantages et inconvénients d’un PTP ? 

Avantages 

Le PTP permet de prendre un congé pour suivre une formation à temps plein, tout en maintenant une rémunération, il garantit aussi le financement de la formation avec Transitions Pro, et vous assure de retrouver un poste à la suite de votre formation. C’est le jackpot ! 

Inconvénients

Le Projet de Transition Professionnelle n’est malheureusement pas accessible à tous, pour en bénéficier il faut répondre à un critère majeur, celui de l’ancienneté. Il s’adresse donc en priorité aux salariés qui ont cumulé au total de leur vie professionnelle 24 mois d’activité de salarié, dont 12 mois en continu dans la même entreprise. Par ailleurs, votre PTP doit réunir trois critères : 

  • Être cohérent avec votre parcours.
  • Avoir identifié une formation pertinente pour l’atteinte de votre objectif professionnel.
  • Garantir des perspectives d’emploi. 

Par ailleurs, l’entreprise peut refuser une fois votre demande de PTP (mais seulement une !).

Comment bénéficier d’un PTP ? 

Pour bénéficier d’un PTP, on vous conseille de suivre les étapes suivantes, elles ne sont pas toutes obligatoires mais vous faciliteront la vie : 

  • Commencez par consulter un conseiller en évolution professionnelle, qui répondra à toutes vos questions et vous permettra de valider votre projet de formation. 
  • Rédigez une lettre à votre employeur pour formaliser votre demande d’autorisation d’absence en spécifiant la durée, le cout et l’objectif de votre formation.
  • Pour bénéficier du financement Transitions Pro : inscrivez-vous sur la plateforme de votre région.  Une fois votre dossier complété, il sera évalué par une commission paritaire. 

Solution 3 : démissionner dans le cadre d’une rupture conventionnelle. 

Qu’est-ce qu’une rupture conventionnelle ? 

La rupture conventionnelle est un accord entre un employeur et son salarié qui définit les termes et conditions de rupture du contrat de travail. Elle concerne uniquement les CDI et présente un certain nombre de garanties intéressantes dans le cadre d’une reconversion :  

  • vous devrez toucher une « indemnité spécifique de rupture conventionnelle », égale ou supérieure à l’indemnité légale de licenciement (à vous de négocier) 
  • vous pourrez toucher le chômage. 

Quels sont les avantages et inconvénients d’une rupture conventionnelle ? 

Avantages

La rupture conventionnelle est intéressante car elle offre une sécurité financière qui permet de prendre le temps de se former pour se reconvertir. En effet, vous toucherez le chômage, et pourrez activer votre CPF pour financer votre formation. Il est aussi possible de bénéficier de l’Aide Individuelle à la Formation, un dispositif dédié aux demandeurs d’emploi inscrits à France Travail (le nouveau nom de Pôle Emploi) qui ont besoin d’un complément de financements pour payer leur formation. 

Inconvénients

Il faut savoir que la rupture conventionnelle est un Graal qui peut être plus ou moins difficile à obtenir selon votre secteur d’activité et la politique RH de votre entreprise, votre entente avec votre employeur, et votre don pour la négociation ! 

Le processus d’obtention de la rupture conventionnelle peut être loin, voire laborieux, il faut avoir les nerfs solides pour se lancer, surtout en cas de conflit ouvert avec son employeur. 

Concernant l’indemnité de rupture conventionnelle, elle n’est pas conditionnée à l’ancienneté, cependant à moins de 8 mois de contrat elle sera calculée au prorata du temps de travail effectif au sein de l’entreprise. Mais rassurez-vous, l’indemnité ne peut pas être inférieure à ¼ de mois de salaire. 

Comment bénéficier d’une rupture conventionnelle ? 

Pour bénéficier d’une rupture conventionnelle, il faut suivre une procédure spécifique : 

  1. Tout d’abord, vous devez vous entretenir avec votre employeur. Vous pouvez être accompagné si vous le souhaitez d’un représentant du personnel lors de cet échange, l’objectif est de se mettre d’accord sur les conditions de la rupture conventionnelle. 
  2. Ensuite, il s’agit d’homologuer la convention qui doit être validée par la DDETSPP (direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations), ce qui peut prendre 1 à 3 mois. 
  3. Une fois la convention validée, signée par toutes les parties, une date de fin de contrat est fixée, à laquelle vous ne serez plus lié à votre entreprise ! 

Solution 4 : bénéficier du dispositif “Démission - Reconversion”

Qu’est-ce qu’une démission pour reconversion professionnelle ? 

Le dispositif Demission Reconversion est un dispositif de France Travail très spécifique qui s’adressent aux salariés en CDI de droit privé qui justifient de 5 ans d’activité salariée continue, et projettent un projet de reconversion professionnelle déjà formalisé, qui consiste soit en un projet de formation, soit de création ou reprise d’entreprise. 

Si votre projet est retenu, ce dispositif vous permettrade bénéficier après votre démission et votre inscription à France Travail, de l’Aide au Retour à l’Emploi si vous souhaitez vous former, ou de l’Aide à la Reprise ou Création d’Entreprise (ARCE).

Quels sont les avantages et inconvénients du dispositif ? 

Avantages de la “Démission-Reconversion”

Le grand avantage de ce dispositif est de pouvoir démissionner sans négociation avec son employeur, ce qui est idéal en cas de conflit, et de bénéficier d’aides de France Travail. Cela vous assurera un revenu pour vous permettre de prendre le temps de vous former avant de retrouver une activité professionnelle. Si vous voulez changer complètement d’univers et vous former aux métiers porteurs de la Data cela peut être une option intéressante. 

Inconvénients de la “Démission-Reconversion”

Alors que le dispositif avait été annoncé en grande pompe lors de son lancement, il est depuis critiqué par les personnes ayant pu, ou non, en bénéficier, car il faut démontrer que son projet de reconversion est “sérieux et réel”, critères assez flous qui laissent une grande marge de manoeuvre à France Travail dans la prise de décision. Par ailleurs, il a aussi été décrié pour sa lourdeur administrative. 

Comment bénéficier du dispositif ? 

Pour bénéficier du dispositif Démission Reconversion, il faut tout d’abord 

  • Elaborer son projet avec l’aide d’un CEP avec qui vous préparerez votre dossier
  • Identifier les formations que vous souhaitez réaliser
  • Définir un plan de financement. 
  • Envoyer le dossier complet à la commission de validation régionale qui attestera du caractère “sérieux et réaliste” de votre projet dans un délai de deux mois, et actera donc si vous pouvez bénéficier du dispositif. 

Si vous recevez une réponse positive, félicitations, vous pouvez démissionner ! Et n’oubliez pas de vous inscrire tout de suite à France Travail avant de déposer vos demandes d’aides. 

Solution 5 : se former avec le soutien de votre employeur 

Quels dispositifs permettent de se former pendant votre temps de travail ?

La direction des ressources humaines de votre entreprise est dans l’obligation légale de mettre en place des dispositifs d’accompagnement à la formation continue. Il est donc intéressant de se renseigner sur les possibilités en interne, pour voir si elles correspondent à votre projet de reconversion. Plus l’entreprise est grande, plus ces dispositifs sont susceptibles d’être variés !

Une option serait de bénéficier du plan de développement des compétences, mis en place par l’employeur pour l’ensemble des salariés. Il recense l’ensemble des formations qui peuvent être mises en place pour accompagner les salariés dans leur parcours. L’entreprise peut proposer à son salarié de réaliser un bilan de compétences, puis d’entrer en formation, ou bien de faire valider ses acquis d’expérience (VAE). 

Une autre option existante est la reconversion ou promotion par alternance, ou “Pro-A”, qui s’inscrit dans le cadre du plan de développement des compétences. Il peut être mobilisé dans une optique d’évolution, de promotion professionnelle ou de reconversion. Il est destiné en priorité aux salariés en CDI, ou bénéficiaires d’un contrat unique d’insertion, en CDD ou en activité partielle. Son objectif est d’accompagner le salarié à se former en alternance afin d’obtenir une certification professionnelle, pour lui permettre de changer de métier, ou d'obtenir une promotion. 

Quels sont les avantages et inconvénients ? 

Avantages 

Ces deux dispositifs présentent de nombreux avantages. 

Le plan de développement des compétences : 

  • Garantit un maintien de la rémunération pendant le temps de formation.
  • Permet de financer la formation par l’employeur et peut avoir lieu pendant le temps de travail
  • Assure au salarié réintègre un poste à la fin de la formation.
  • Propose des formations en présentiel mais aussi en situation de travail (FEST) ou à distance. 

Le dispositif pro A : 

  • Garantit un maintien de la rémunération si la formation se déroule pendant le temps de travail. 
  • Est ouvert aux salariés n’ayant pas de diplômes ou de certification professionnelle. 
  • Est pris en charge par l’opérateur de compétences dont dépend l’entreprise. L’OPCO prend également en charge les frais de transport, d’hébergement en cas de déplacement pour formation. 

Inconvénients

Dans le cadre des deux dispositifs, il faut que votre reconversion réponde aux besoins de l’entreprise. 

Dans le cadre du dispositif pro A, la prise en charge de la formation n’est pas garantie à 100%. C’est votre opérateur de compétences (OPCO) qui prend en charge. 

Comment en bénéficier ? 

Dans les deux cas, c’est une co-construction qui s’opère entre le salarié et l’entreprise, via l’intermédiaire de la DRH. Pour en bénéficier, on vous conseille de vous assurer que votre projet de reconversion est cohérent avec les besoins de votre entreprise, de préparer un argumentaire, et de prendre contact avec votre DRH pour en discuter. 

Conclusion :

On espère que vous avez trouvé votre bonheur parmi ces 5 solutions, et que vous êtes prêts à sauter le pas pour quitter votre CDI ! Et si vous souhaitez vous reconvertir et vous former en Data Analysis, en Data Science ou en Cybersécurité, notre Pôle Admissions est disponible pour échanger pendant nos soirées Portes Ouvertes en ligne ! 

Questions fréquentes à propos de la reconversion quand on est en CDI

Comment faire une reconversion professionnelle quand on est en CDI ? 

Quand on est en CDI et qu’on souhaite se reconvertir, on peut soit organiser sa reconversion avec le soutien de son employeur via le Plan de développement de compétences, ou faire un Projet de Transition Professionnelle. On peut aussi se former sur son temps libre en finançant la formation avec son CPF ou se mettre au chômage pour se reconvertir (en négociant une rupture conventionnelle, ou en bénéficiant du dispositif Démission Reconversion).  

Comment avoir le chômage après une démission ? 

Toucher des aides suite à une démission n’est pas forcément évident : il faut soit être garanti d’être pris en charge par le dispositif Démission Reconversion avant de démissionner, soit négocier une rupture conventionnelle.

Soirée Portes Ouvertes Jedha BootcampSoirée Portes Ouvertes Jedha Bootcamp
Benoît Yèche
Benoît Yèche
Chief Marketing Officer
Benoît est le Chief Marketing Officer de Jedha Bootcamp depuis décembre 2022. Diplômé d'HEC et Sciences Po Paris, il s'est spécialisé dans le marketing et les start-ups. Passionné de Data Marketing et des sujets liés à la formation continue, il a rejoint Jedha pour développer la notoriété de l'école de référence en Data et en Cybersécurité !

Articles recommandés

Financement Formations
Jedha - Avis de nos étudiants
4,98/5 sur 5 : c’est la note moyenne obtenue par Jedha Bootcamp ! Découvrez les avis détaillés des alumni de nos formations en data et en cyber.
Cybersecurite
Quel est le salaire moyen en cybersécurité en 2023 ?
Découvrez le montant des salaires en cybersécurité en 2023 selon le niveau d'expertise ! Plongez dans l'univers de la cybersécurité informatique.
Data Science
Fiche Métier Data Scientist : salaire, missions, formation
Vous réfléchissez à devenir Data Scientist ? Considéré comme le métier le plus sexy du XXIe siècle, Data Scientist est un poste de plus en plus recherché ! On vous dit tout sur ses missions, son salaire, la formation à suivre et bien plus.
Blog
3 conseils pour démarrer dans la Data
Beaucoup de personnes qui se lancent dans la Data se demandent comment est-ce qu'elles pourraient évoluer dans le milieu. Voici nos conseils pour démarrer sa carrière dans la data.
Blog
Les métiers de la Data : missions, salaires, formations
Le domaine de la Data est récent et avec lui beaucoup de nouveaux métiers ont émergé : CDO, Data Analyst, Data Scientist. Nous vous aidons à décrypter et à comprendre ces métiers !
Financement Formations
8 solutions pour se reconvertir sans perdre de salaire
Découvrez 8 solutions pour vous lancer dans une reconversion professionnelle sans perdre votre niveau de revenu !