Accueil
become data scientist freelance

Introduction à la Cybersécurité : enjeux, métiers, formations

Intéressé par les formations de Jedha ?
Voir le syllabus de Jedha
Nos derniers articles !

Selon IBM, 77 % des entreprises subissent chaque année des attaques informatiques. En effet, les sociétés sont de plus en plus confrontées à divers types de menaces informatiques. Lorsqu'elles réussissent, ces attaques entraînent souvent des conséquences dangereuses pour l'entreprise. Pour faire face efficacement aux risques de cyberattaque, l'un des meilleurs moyens est de mettre en place un système de protection des données de son entreprise. Autrement dit, il est indispensable d'opter pour la cybersécurité. Jedha propose de nombreuses formations en cybersécurité qui permettent de se préparer et d'éliminer les risques de cyberattaques.

Qu'est-ce que la cybersécurité ?

Le terme de cybersécurité désigne l'ensemble des processus, des technologies et pratiques qui visent à protéger les appareils, les réseaux, les données ou les programmes informatiques contre les cyberattaques. On utilise parfois le terme « sécurité informatique » ou « sécurité des systèmes d'information » pour désigner la cybersécurité.

L'objectif de la cybersécurité est de préserver la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des systèmes, des données et des réseaux informatiques qu'ils renferment. Pour une entreprise, l'objectif principal de la sécurité informatique est de protéger sa propriété intellectuelle contre tous les types de menaces, qu'elles soient internes ou externes. La cybersécurité peut être divisée en plusieurs catégories :

  • la sécurité des applications ;
  • la sécurité réseau ;
  • la sécurité des informations ;
  • la sécurité opérationnelle ;
  • la formation des utilisateurs finaux ;
  • la reprise après sinistre et la continuité des opérations.

La cybersécurité implique des acteurs de taille et de statut très diversifiés. Parmi eux, on retrouve notamment l'État et les forces armées, les acteurs économiques (qu'il s'agisse d'une PME ou d'une multinationale) et les particuliers.

Une Formation Cybersécurité pour débutant est souvent nécessaire pour maîtriser les différents contours de ce domaine. Jedha propose des formations dans le domaine du Big Data, notamment la formation Cybersécurité Essentials qui est spécialement réservée aux débutants.

Les enjeux de la cybersécurité

La cybersécurité est très vite devenue un enjeu stratégique, organisationnel et économique auquel les sociétés ne peuvent se soustraire. Ce concept est devenu important, car l'informatique occupe aujourd'hui une place majeure dans la société. En effet, les institutions, les entreprises privées, les gouvernements, les armées du monde entier collectent, traitent et sauvegardent d'immenses volumes de données.

La numérisation à laquelle se prêtent les entreprises ouvre la voie vers de nouvelles stratégies globales. On assiste ainsi à la migration des systèmes d'information vers le Cloud, à l'émergence de l'IoT, à l'accumulation des données ou encore à l'Intelligence Artificielle. Ces nouvelles stratégies ajoutent de la valeur à l'entreprise et permettent d'optimiser ses performances.

Qu'est-ce que la cybercriminalité ?

Il n'existe pas de définition universelle et précise du terme « cybercriminalité ». De façon générale, la cybercriminalité peut se définir comme un délit commis sur ou au moyen d'un appareil connecté à un réseau informatique. Le cybercriminel utilise un appareil pour accéder à des informations personnelles confidentielles, sensibles, professionnelles ou encore gouvernementales.

La cybercriminalité peut concerner un large éventail d'activités. On peut notamment citer :

  • le piratage illégal de systèmes informatiques ;
  • les activités terroristes ;
  • les infractions liées au contenu ;
  • l'espionnage mené à l'aide d'internet ;
  • le vol et la manipulation de données ;
  • le cyberharcèlement.

Les risques de cybercriminalité peuvent également prendre plusieurs formes (ingénierie sociale, malwares, attaques informatiques, etc.). Les conséquences de la cybercriminalité peuvent dès lors être graves pour les cibles et sont souvent visibles dans le chiffre d'affaires, les frais de remise en état ou dans les résultats. Les menaces de cybercriminalité peuvent ainsi être la cause d'un dysfonctionnement, voire d'un arrêt du système de gestion d'un site internet.

Pour faire face aux menaces de cybercriminalité, plusieurs organismes ont vu le jour. Il s'agit entre autres de la Division de lutte contre la Cybercriminalité (DLCC) qui est créée au sein de la gendarmerie. On peut aussi citer l'Agence Européenne chargée de la Sécurité des Réseaux et de l'Information (AESRI). Enfin, on peut également ajouter Interpol, un organisme chargé de veiller au respect des lois contre cette nouvelle forme de criminalité.

Les différentes cybermenaces

Les entreprises comme les particuliers peuvent avoir affaire à différents types de cybermenaces.

Le phishing

Le phishing est une attaque qui consiste principalement à usurper l'identité d'un tiers (administrations, banques, fournisseurs, etc.) afin d'obtenir des informations personnelles pour en faire un usage criminel. Cette attaque consiste pour le cybercriminel à diffuser un mail contenant une pièce jointe piégée qui invite les destinataires à entrer leurs renseignements sur un faux site.

Le ransomware

Les ransomwares sont des logiciels malveillants qui cryptent les fichiers d'une victime. Le cybercriminel exige alors une rançon en échange de la clé de déchiffrement qui permet d'accéder aux données personnelles prises en otage.

Les attaques DDoS

Les attaques « déni de service » rendent une infrastructure ou un serveur indisponible en exploitant une faille de sécurité ou en envoyant de nombreuses requêtes jusqu'à la saturation du système informatique. Ce type d'attaques est souvent utilisé pour détourner l'attention et voler ainsi les données en toute tranquillité.

Le cheval de Troie

Le cheval de Troie n'est pas un virus à proprement parler. Il s'agit en réalité d'un logiciel en apparence inoffensif qui a pour but de faire entrer une fonctionnalité malveillante au sein d'un réseau informatique ou d'un appareil. Il suffit d'installer le logiciel pour activer la fonctionnalité malveillante.

Comment se protéger des cyberattaques ?

Il existe différentes techniques qui permettent de se protéger efficacement contre les attaques informatiques. Qu'il s'agisse d'une entreprise ou d'un particulier, il est nécessaire de mettre régulièrement à jour ses logiciels ainsi que son système d'exploitation. Ceci permet aux logiciels de bénéficier des derniers correctifs en matière de sécurité.

De plus, pour prévenir les risques, il est également indispensable d'adopter des outils efficaces. Parmi ceux-ci, on peut notamment citer :

  • le stockage des données sur un Cloud ;
  • l'utilisation de pare-feu ;
  • l'authentification par signature électronique ;
  • le filtrage de flux.

Une autre solution de sécurité consiste à utiliser des antivirus. Ces logiciels détectent et suppriment les menaces avec efficacité.

La cybersécurité est devenue primordiale

De plus en plus de secteurs tels que la finance, le commerce, l'armée, l'éducation ou encore la santé, adoptent l'utilisation des logiciels. Ainsi, les données se numérisent et sont désormais accessibles grâce à internet. Cependant, une grande partie de ces données sont particulièrement sensibles. Il peut s'agir par exemple de données financières, de propriété intellectuelle, d'informations personnelles ou médicales. Toute exposition de ces données ou tout accès non autorisé peut avoir de graves conséquences.

Le but de la cybersécurité est donc de protéger ces informations ainsi que les systèmes utilisés pour les sauvegarder et les traiter. Au fil des années, le volume des cyberattaques évolue sans cesse et leur niveau de sophistication est de plus en plus performant. Pour faire face à l'évolution de la cybercriminalité, les outils de sécurité doivent aussi se renforcer.

La migration de nombreuses entreprises vers le Cloud introduit également de nouveaux risques et vulnérabilités, au même titre que la mise à jour constante des logiciels. Raison pour laquelle le secteur de la cybersécurité est en plein essor.

La cybersécurité pour les entreprises

Les cyberattaques peuvent affecter les sociétés de plusieurs manières. Pour éviter les conséquences néfastes de ces attaques, la cybersécurité fait partie des solutions les plus adaptées. La sécurité informatique joue en effet un rôle essentiel pour les entreprises.

En plus d'offrir une meilleure sécurité pour le site internet de la société, la cybersécurité protège également sa réputation. Elle joue également un rôle important dans la protection des données sensibles de l'entreprise et aide au travail à distance. Une entreprise bien protégée attire également de nouveaux talents, ce qui facilite les embauches.

La cybersécurité pour les particuliers

Si elles sont souvent adressées contre les entreprises, les cyberattaques n'épargnent pas les particuliers pour autant. En effet, le développement de la domotique et du réseau internet a augmenté les risques de cyberattaques auprès des particuliers. Pour se protéger efficacement contre ces attaques, l'un des meilleurs moyens est de mettre en place un système de protection des données sensibles.

Une autre façon de se protéger contre les cybermenaces est de s'informer régulièrement sur les nouveaux risques d'attaques qui existent et les manières de les éviter. Une solution simple et efficace est de suivre une formation en cybersécurité. Jedha propose justement une Formation Cybersécurité pour devenir expert, mais aussi une formation spécialement réservée pour les débutants.

Une technologie puissante nécessaire

Pour mettre en place un système de sécurité informatique performant, il est indispensable d'avoir les bons outils. En effet, plusieurs technologies peuvent être utilisées pour assurer la sécurité des données informatiques. Parmi celles-ci, on peut notamment citer l'installation des routeurs, des filtrages DNS ou encore des antivirus.

La solution de filtrage DNS permet de bénéficier de nombreux avantages. En effet, la fonctionnalité DNS Filtering aide les MSP à protéger les clients contre les contenus inappropriés et les menaces de sécurité en ligne. Le routeur permet quant à lui de rediriger les messages vers le bon destinataire dans un réseau. Enfin, les antivirus sont des logiciels conçus pour détecter les programmes malveillants qui pourraient affecter la sécurité d'un réseau ou d'un système informatique.

Un secteur en manque de talents

La France, comme ses voisins européens, peine à recruter des professionnels de l'informatique. En effet, la formation de nouveaux talents ne parvient pas à suivre la cadence imposée par l'explosion de la digitalisation des entreprises. Cette transformation numérique a également rendu les entreprises plus vulnérables. Cela a pour conséquence le développement de la cybersécurité.

Pour preuve, l'un des sujets débattus pendant le forum international de la cybersécurité qui s'est tenu à Lille avait pour thème « La pénurie des compétences ». Au cours de ce forum qui s'est tenu du 7 au 9 juin, les professionnels du secteur se plaignaient du manque de talents dans le domaine de la sécurité informatique. Sur le plan mondial, 70 % des entreprises manqueraient en effet de spécialistes en cybersécurité. Pour répondre aux besoins du marché, 4 millions de personnes devraient être formées dans les années à venir.

Les différents métiers de la cybersécurité

La cybersécurité est un secteur d'avenir pour les futures générations. En effet, avec l'augmentation et la diversification des cybermenaces et le développement du télétravail, de nombreux postes restent à pourvoir chaque année. Voici les différents métiers de la sécurité informatique.

L'ingénieur cryptologue

Encore connu sous le nom de « cryptanalyste », l'ingénieur cryptologue a pour mission d'empêcher toute intrusion ou toute attaque informatique dans les systèmes de son entreprise. Ce dernier met en place des codes complexes pour sécuriser des données sensibles comme les numéros de carte bancaire, les mots de passe ou encore des identifiants de compte bancaire.

L'ingénieur Cloud Computing

L'ingénieur Cloud Computing veille à la sécurisation des données sensibles qui sont stockées sur des serveurs externes. Il oriente les entreprises dans leur mutation, vers le traitement des informations. Il travaille généralement autour de 3 modèles d'actions différents à savoir l'IaaS, le SaaS et le PaaS.

Le juriste en cybersécurité

Le juriste spécialisé en cybersécurité fait également partie des postes les plus recherchés dans ce secteur. Cet expert juridique maîtrise le droit et la sécurité des systèmes d'information sur le bout des doigts. Il conseille les entreprises en cas de litige lié aux cyberattaques.

Analyste SOC

L'analyste SOC (Security Operation Center) intervient pendant toutes les étapes de sécurisation du système d'information. Il veille notamment à la bonne application des règles de sécurité et prévient les salariés des risques et menaces encourus par l'entreprise.

Quels sont les salaires dans le secteur de la cybersécurité ?

Travailler dans la cybersécurité, c'est accompagner les grandes entreprises aussi bien que les start-ups, dans le but d'assurer la sécurité des systèmes informatiques. Grâce à la haute responsabilité qui leur est confiée et à leur rareté sur le marché du travail, les professionnels de la sécurité informatique comptent parmi les fonctions les mieux payées. Avec la généralisation du télétravail, leur salaire devrait encore augmenter dans le futur.

Ainsi, on estime qu'un professionnel qui travaille dans le secteur de la cybersécurité peut toucher un salaire moyen pouvant aller jusqu'à 200 000 € par an. S'il s'agit d'un junior, son salaire moyen peut être d'environ 40 000 € par an en début de carrière. Selon une étude menée par le cabinet de recrutement PageGroup sur les salaires de 2021, la rémunération brute annuelle des analystes en cybersécurité était comprise entre 45 000 € et 70 000 €. Quant aux Directeurs de la sécurité informatique, ils toucheraient en moyenne entre 100 000 € et 200 000 €.

Quelle formation choisir ?

Il existe différents types de formations permettant d'avoir les connaissances nécessaires pour travailler dans le secteur de la cybersécurité. Parmi celles-ci, on retrouve les formations professionnelles enseignées par les centres de formation spécialisés. Ces formations peuvent être qualifiantes ou certifiantes, c'est-à-dire donnant droit à une certification professionnelle reconnue par l'État.

On compte parmi ces formations :

  • les formations en cybersécurité en ligne (à distance) qui permettent d'apprendre à son rythme sur une plateforme d'e-learning ;
  • les formations en présentiel qui permettent d'apprendre sur place, avec un poste de travail dédié ;
  • les études supérieures et universitaires qui sont particulièrement adaptées aux étudiants.

À cet effet, Jedha propose de nombreuses formations qui permettent d'acquérir les compétences nécessaires pour assurer la sécurité de ses équipements informatiques, mais aussi pour exercer les métiers de la sécurité informatique. Parmi celles-ci, on peut mentionner les formations Cybersécurité Essentials (pour les débutants) et Cybersécurité Fullstack (pour les experts) proposées par Jedha.

La cybersécurité joue un rôle essentiel dans la protection des données de l'entreprise. Pour éviter les conséquences des cyberattaques, il est donc primordial de former ses équipes à la maîtrise des différents outils de la sécurité des systèmes informatiques.

Antoine Krajnc
Écrit par
Antoine Krajnc
 - 
Fondateur
 @
Jedha