10 idées de métiers pour se reconvertir à 50 ans

Benoît Yèche
Par 
Benoît Yèche
Chief Marketing Officer
Dernière mise à jour le 
03
 
May
 
2024
Reconvertissez-vous dans la Tech et donnez un tournant à votre carrière !
Découvrir nos formations
10 idées de métiers pour se reconvertir à 50 ans
Sommaire

En France, 30% des plus de 50 ans ont un projet d'évolution professionnelle qu’ils voudraient concrétiser dans les cinq années à venir. Se reconvertir lorsqu’on approche la fin de sa carrière n’est donc plus une exception !

Pour y arriver, il faut avant tout choisir un métier adapté à vos aspirations et à votre profil. Que vous visiez un emploi salarié ou indépendant, à temps plein ou à temps partiel, une formation de quelques mois peut vous servir de levier et vous permettre d’obtenir un bon poste et un salaire attractif.

Dans cet article, Jedha vous partage 10 idées de métiers pour se reconvertir à 50 ans, agrémentés de conseils et de témoignages pour vous aider à trouver votre nouvelle voie.

Reconvertissez-vous dans la Tech et donnez un tournant à votre carrière !
Découvrir nos formations
Formations dans la techFormations dans la tech

Fatigue, burn-out, licenciement : est-ce une bonne idée de changer de carrière à 50 ans ?

À 50 ans, il est fréquent de ressentir une forme de fatigue au travail, qui peut parfois s’accompagner de risques sur la santé qu’il faut prendre au sérieux. Cette fatigue peut prendre une forme physique chronique liée à une forte pénibilité au travail. Elle peut aussi être plus psychologique et se manifester par des symptômes liés aux surmenage (burn-out), ou à l’inverse à la dépression (bore-out), fréquents dans le cas d’une “mise au placard”.

Dans tous les cas, à 50 ans il est encore trop tôt pour prendre sa retraite. C’est pourquoi de nombreuses personnes choisissent de se reconvertir pour trouver un autre rythme de travail ou même un autre travail tout court, en changeant complètement de secteur d’activité ! Voici les avantages et les inconvénients de changer de métier à 50 ans.

Les avantages à changer de métier à 50 ans :

  • Les acquis de l'expérience : avec le temps et les missions qui vous ont été confiées, vous avez accumulé de multiples compétences et savoir-faire. Vous avez le sens des responsabilités et le sérieux recherché pour les postes seniors.
  • Une certaine sécurité financière : à 50 ans, la plupart des actifs évoluent dans un environnement socio-économique défini et stable. Parfois propriétaires et parents d’enfants déjà grands, ils ont quelques économies de côté pour faire face à l’imprévu.
  • De l’énergie à revendre : pour tenir le rythme entre vie pro et vie perso, vous avez dû apprendre à gérer votre temps et à faire des choix. Et pour beaucoup, cette contrainte a laissé place à une forme de motivation et d’assurance qui plaît beaucoup aux recruteurs. Quand vous voulez quelque chose, vous y allez à fond et mettez toute votre énergie.

Les inconvénients à changer de métier à 50 ans :

  • Accepter le changement : se reconvertir à 50 ans suppose d’être ouvert à de nouvelles aventures et d’accepter que les choses bougent. En reprenant une formation ou en changeant de poste, votre quotidien risque d’être chamboulé. À vous de définir vos priorités tout en restant ouvert aux opportunités qui se présentent !
  • Croire à une solution miracle : Attention, si se lancer dans une reconversion à 50 ans devient de plus en plus fréquent pour les français, ce choix n’est pas une solution miracle qui viendrait tout arranger dans votre vie. Si vous avez déjà une idée en tête, prenez votre temps, informez-vous et discutez avec des professionnels du secteur.
  • Savoir se vendre : en changeant de métier, vous allez devoir convaincre les recruteurs en dissipant notamment leurs idées reçues sur le salaire des seniors et leur manque de flexibilité. Pour vous aider dans cette démarche, vous pouvez vous faire accompagner par un coach carrière comme nous en avons chez Jedha pour nos étudiants en formation.

10 idées de reconversion professionnelles à 50 ans 

  • Agent immobilier : se reconvertir dans l’immobilier est un choix courant ! Après une formation minimale, réalisée en quelques mois sur le terrain, vous pourrez vous lancer. Le plus important est une bonne connaissance du secteur géographique dans lequel vous travaillez !  
  • Business analyst : ce métier de la Data vise à aider les entreprises à analyser les données des produits et services afin d’optimiser l’expérience client. Une rapide  formation en Data est suffisante, que vous pouvez suivre en bootcamp ou en ligne.
  • Responsable de la Sécurité des Systèmes d’Information (RSSI) : un métier dans le domaine de la Cybersécurité qui recrute des seniors avec une grande expérience professionnelle, un sérieux et un calme à tout épreuve pour résister à la pression. Pour arriver à ce poste, vous pouvez suivre une formation accélérée en Cybersécurité.
  • Décorateur d’intérieur : vous avez du goût et vous êtes passionné de décoration ? Vos conseils peuvent se vendre à prix d’or. L’essentiel dans ce milieu est de se faire de bons contacts !
  • Boulanger ou restaurateur : ces métiers d'artisans de la restauration valorisent la vie locale et vous permettent d'exprimer votre créativité tout en étant votre propre patron.
  • Auxiliaire de crèche : sans diplôme, vous pouvez travailler dans le domaine de la petite enfance, en crèche ou en école maternelle en suivant une formation sur le terrain.
  • Graphiste freelance : si vous avez des compétences en dessin et en graphisme, vous pouvez facilement devenir freelance en effectuant des missions pour des professionnels ou des particuliers.
  • Acheteur ou commercial : à l’aise avec la clientèle, mobile et entreprenant, un commercial possède de nombreuses qualités qui s’acquièrent avec l’expérience. C’est pourquoi les recruteurs sont à la recherche de profils de plus de 50 ans pour ces postes.
  • Comptable : moyennant une courte formation et une mise à jour régulière de vos connaissances comptables, vous pouvez proposer vos services en tant que freelance.
  • Aide à domicile : si vous avez une fibre pour le secteur social, vous trouverez rapidement du travail en tant qu’aide à domicile pour les personnes âgées. Un métier gratifiant qui peut aussi se faire à mi-temps.

Comment reprendre une formation après 50 ans ?

Comment bien choisir une formation professionnelle après 50 ans ?

Pour bien choisir sa formation après 50 ans, il convient de s’assurer de quelques points essentiels :

  • Avoir un projet professionnel clair et défini, et choisir sa formation en conséquence. Il peut s’agir d’apprendre un nouveau métier ou d’obtenir une qualification sur un outil précis. Un bilan de compétences peut vous aider à définir le projet professionnel qui fera sens pour vous. Chance propose par exemple un bilan de compétences en ligne complet et personnalisé, avec l’accompagnement d’un coach professionnel, 100% finançable par le CPF.
  • Suivre une formation qui délivre un diplôme ou une certification reconnue par l’État. Pour cela, elle doit être inscrite sur la liste du Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP), que vous pouvez consulter directement sur le site de France Compétences.
  • Prendre le temps de réfléchir aux modalités de suivi (temps plein ou temps partiel) et de format (présentiel ou distanciel) les plus adaptés à vos contraintes pro et perso.
  • Vérifier la qualité de la formation qui vous intéresse, en prenant connaissance des notes et des avis donnés par les anciens étudiants.

Quelles sont les meilleures formations pour adultes de plus de 50 ans ?

Il existe un grand nombre de formations possibles à suivre pour vous reconvertir, à tel point qu’il n’est pas toujours facile d’y voir clair. Si les formations universitaires ou en alternance sont de fait déconseillées car trop longues et souvent coûteuses, des formations professionnalisantes de quelques mois en Bootcamp ou en ligne sont souvent un très bon choix. Voici quelques exemples de formations proposées pour se reconvertir après 50 ans :

Enfin, si vous avez des compétences liées à l’exercice d’un emploi que vous avez occupé pendant au moins une année, vous pouvez demander à obtenir sous conditions une certification RNCP via une procédure appelée Validation des Acquis de l'Expérience (VAE).

Comment financer une formation après 50 ans ?

Il existe des aides à la reconversion professionnelle après 50 ans pour vous accompagner  dans votre démarche. Voici les plus courantes :

  • Se former en parallèle de son travail sur un temps partiel avec l’aide de son Compte Personnel de Formation (CPF)
  • Se mettre au chômage et financer sa reconversion avec France Travail (le nouveau nom de Pôle Emploi) en signant une rupture conventionnelle avec son employeur
  • Passer par un dispositif démission-reconversion ou par l'Aide Individuelle à la Formation (AIF) pour financer une formation professionnelle
  • Épargner de l’argent tant que vous êtes encore actif
  • Utiliser l’auto-financement afin de régler sa formation en plusieurs fois via le fractionnement jusqu’à 10 mensualités ou en recourant à un prêt à taux référentiel

Témoignages de reconversion professionnelle à 50 ans

Il existe sur le web de nombreux témoignages de personnes passées par une reconversion professionnelle à 50 ans. Vous trouverez ces récits dans des articles de blog de sites internet spécialisés ou au format d’interviews vidéo :

Vous pouvez aussi discuter avec des personnes qui se sont reconverties sur certains forums, comme le Discord de Jedha Bootcamp, ouvert au grand public pour poser toutes vos questions sur les métiers de la Data et de la Cybersécurité.

Conclusion

Changer de métier à 50 ans, c’est possible ! Quelque soit la raison qui vous pousse à vous reconvertir, le plus important est de prendre le temps de bien choisir le métier que vous souhaitez faire. Dans certains cas, il vous faudra passer par une formation professionnelle que vous pouvez suivre en accéléré, en bootcamp ou en ligne.

Pour connaître le détail des cursus de Jedha, nous vous invitons à télécharger le syllabus détaillé de nos formations. Si vous avez des questions à nous poser, nos Portes Ouvertes en ligne sont là pour y répondre, alors n'hésitez pas à vous y inscrire.

Questions fréquentes

Peut-on changer de carrière à 50 ans ?

Oui, vous pouvez changer de carrière à 50 ans, c’est d'ailleurs le choix que font plusieurs milliers de français chaque année, un chiffre en constante augmentation. Depuis quelques années, le marché de l’emploi s’adapte à cette nouvelle tendance de fond et les recruteurs parient de plus en plus sur des candidats prêt à s’engager dans une nouvelle activité passé 50 ans.

Comment changer de métier à 50 ans ?

Pour changer de métier à 50 ans, il vous faut d’abord faire un bilan sur vos motivations, vos exigences et sur les différentes compétences que vous possédez. Vous devrez également récolter des informations sur le secteur d’activité, comparer différents métiers qui vous tentent et voir s’ils sont adaptés aux seniors. L’objectif est d’arriver à dresser un panorama le plus complet possible sur les missions, le salaire proposé et les éventuelles contraintes de ces postes avant de vous lancer.

Comment se reconvertir à 50 ans sans diplôme ?

Pour se reconvertir à 50 ans sans diplôme, le plus simple est de choisir un métier qui n’exige aucun prérequis mais valorise votre expérience. Vous pouvez aussi faire le choix de suivre une formation accélérée auprès d’un organisme spécialisé comme Jedha afin d’obtenir un diplôme ou une certification reconnue par l’État français.

Soirée Portes Ouvertes Jedha BootcampSoirée Portes Ouvertes Jedha Bootcamp
Benoît Yèche
Benoît Yèche
Chief Marketing Officer
Benoît est le Chief Marketing Officer de Jedha Bootcamp depuis décembre 2022. Diplômé d'HEC et Sciences Po Paris, il s'est spécialisé dans le marketing et les start-ups. Passionné de Data Marketing et des sujets liés à la formation continue, il a rejoint Jedha pour développer la notoriété de l'école de référence en Data et en Cybersécurité !

Articles recommandés

Blog
Comment financer sa formation ?
Financements publics, OPCO, CPF, paiement en plusieurs fois : on vous dit TOUT sur les différents moyens de financer votre formation !
Financement Formations
10 métiers qui recrutent pour une reconversion en 2024
Explorez 10 métiers en forte demande en 2024 idéals pour une reconversion, incluant l'informatique, le bâtiment, et plus. Apprenez les parcours et formations pour ces carrières prometteuses.
Blog
Les 12 métiers de la Data à connaître en 2024
Le domaine de la Data est récent et avec lui beaucoup de nouveaux métiers ont émergé : CDO, Data Analyst, Data Scientist. Nous vous aidons à décrypter et à comprendre ces métiers !
Data Science
Peut-on devenir Data Analyst ou Data Scientist sans diplôme ?
Vous pouvez devenir Data Analyst ou Data Scientist sans diplôme “classique” : on vous explique étape par étape comment vous y prendre “prouver vos compétences” à de futurs recruteurs.
Financement Formations
Jedha - Avis de nos étudiants
4,98/5 sur 5 : c’est la note moyenne obtenue par Jedha Bootcamp ! Découvrez les avis détaillés des alumni de nos formations en data et en cyber.
Blog
Les idées reçues de la Cybersécurité
"Les piratages et cyberattaques, ça n’arrive qu’à ceux qui ne font pas attention !”. Malheureusement pour vous, la réponse est non, on vous explique pourquoi !