Cybersécurité : qu'est-ce que la triade CIA ?
4
 min
Monter en compétences
 Publié le 
28/10/2021

Cybersécurité : qu'est-ce que la triade CIA ?

En entreprise, se former et se sensibiliser à la cybersécurité devient incontournable pour pouvoir se défendre contre les différentes menaces et les cyberattaques. En appliquant la méthode de travail de la triade CIA (confidentiality, integrity, availability), les entreprises peuvent à l'aide d'une liste de contrôle de haut niveau complète évaluer leurs procédures et leurs outils de sécurité. Grâce à cette méthode, elles pourront également déterminer ce dont les hackers recherche en mettant en œuvre plusieurs moyens de protections.

La sécurité est un aspect important de la stratégie de toute entreprise qui se veut pérenne dans ses activités. Le risque d'incidents ou d'attaques étant plus important avec la digitalisation des processus, il faut adopter des solutions qui assurent la continuité des activités et la reprise après sinistre.

La triade CIA est un modèle de sécurité composé de trois principes indispensables à la protection de l'information : confidentiality, integrity, availability. Elle est utilisée par la majorité des entreprises pour mettre en place des contrôles et des politiques de sécurité efficaces. Cela leur permet d'avoir les moyens de se défendre contre les différentes menaces comme la fuite de données, les cyberattaques, la compromission des accès, etc.

Qu'est-ce que la triade CIA ?

La triade CIA désigne un modèle de sécurité de l'information qui permet d'assurer la sécurité des données d'une organisation ou d'une structure professionnelle. Ces trois principes que sont la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité (Confidentiality, Integrity, Availability en anglais) constituent le socle d'une infrastructure protégée efficacement en matière de cybersécurité. En effet, leur application est essentielle à tous programmes de sécurité.

La confidentialité fait référence à la protection des données sensibles. Différentes mesures peuvent être mises en œuvre afin de protéger les informations confidentielles pour qu'elles demeurent accessibles seulement aux personnes autorisées à les consulter et ne soient pas détournées. En général, les données sont classées selon leur niveau de sensibilité et celui des dommages que pourrait entraîner leur arrivée dans de mauvaises mains. On peut donc envisager des mesures plus ou moins strictes qui correspondent aux différentes catégories.

Quand on parle d'intégrité, il s'agit de conserver la cohérence, la précision et la fiabilité des informations tout au long de leur cycle de vie. Les données ne doivent pas subir de modifications non autorisées durant leur transmission. Des mesures doivent être prises pour éviter que des personnes non habilitées puissent les altérer, quand la confidentialité est compromise par exemple.

La disponibilité implique que les utilisateurs ayant l'autorisation d'accéder aux données puissent le faire chaque fois que c'est nécessaire. Cela passe par une maintenance rigoureuse de l'ensemble du matériel, faire les réparations aussitôt que le besoin se ressent et maintenir un environnement d'exploitation en état de fonctionnement tout en évitant les conflits logiciels.

La triade CIA est la base de la sécurité de l'information. Quand il y a violation de données ou lorsqu'un incident de sécurité se produit, c'est que l'un ou plusieurs des principes mentionnés ci-dessus sont compromis. Le modèle CIA devient ainsi la première préoccupation pour les professionnels de l'infosec. L'analyste cybersécurité va évaluer les menaces et les vulnérabilités d'un système informatique en pensant à leur potentiel impact sur la triade CIA des actifs de l'organisation concernée. Cette évaluation est nécessaire pour appliquer un ensemble de contrôles de sécurité visant à minimiser les risques éventuels dans cet environnement.

Triade CIA
Définition Triade CIA

Pourquoi est-il si important de la respecter dans sa méthode de travail ?

Grâce à la triade CIA, les entreprises disposent d'une liste de contrôle de haut niveau, assez simple mais complète, pour évaluer leurs procédures et leurs outils de sécurité. Pour être efficace, un système de sécurité de l'information doit répondre aux exigences de ces trois composantes. Lorsque l'un de ses aspects fait défaut, le système présente alors des insuffisances qu'il faut corriger.

À la suite d'un incident informatique, la triade de sécurité de la CIA sert aussi à évaluer les éléments qui ont fonctionné ou non. Une attaque cybercriminelle telle qu'un ransomware peut par exemple compromettre la disponibilité des données, mais les systèmes en place peuvent toujours assurer toujours la confidentialité des données importantes. Ces données pourront servir à remédier aux points faibles et à mettre en place des politiques et des mises en œuvre plus efficaces.

La triade CIA est ainsi essentielle dans la plupart des situations de sécurité informatique, chacune de ses composantes étant critique. Pour une entreprise, elle sera particulièrement utile pour le développement de système de classification des données, mais également pour gérer les autorisations et les privilèges d'accès des collaborateurs.

La Triade CIA est aussi efficace pour traiter les cas de cybervulnérabilités au sein d'une entreprise. C'est un outil que vous pourrez utiliser pour perturber le processus de ciblage et d'exécution d'une cyberattaque. Avec la triade de la CIA, vous arrivez à déterminer ce que les hackers peuvent rechercher, et mettre en œuvre par la suite des politiques et des moyens de protections optimaux pour les actifs concernés.

méthode de travail triade CIA
Appliquer la triade CIA à sa méthode de travail

Comment les entreprises l'appliquent-elles ?

Pendant l'élaboration des politiques de sécurité de l'information, l'application des différents aspects de la triade CIA permet de prendre des décisions plus pertinentes pour la protection des données et pour l'organisation de l'entreprise.

La confidentialité en Cybersécurité

Pour garantir la confidentialité des données, les entreprises doivent entreprendre une formation cybersécurité spécifique pour les utilisateurs qui y ont accès. Cela dans le but de les instruire sur les risques liés à ces données en termes de sécurité. Les personnes qui doivent se familiariser avec les facteurs à risque reçoivent ainsi les informations nécessaires pour se prémunir des dangers. On pourra évoquer des éléments comme l'utilisation de mots de passe robustes, la connaissance des méthodes d'ingénierie sociale et les bonnes pratiques pour mettre en garde les participants.

Pour garantir la confidentialité des informations sensibles, le chiffrement des données est l'une des méthodes les plus courantes. Souvent utilisé lors d'opérations bancaires en ligne, il s'agit de convertir les données d'un format lisible à un format codé de sorte qu'elles ne puissent être lues ou traitées qu'après leur déchiffrement.

Par ailleurs, si l'utilisation d'identifiants d'utilisateur et de mots de passe constitue la procédure standard pour assurer la confidentialité, l'authentification à deux facteurs devient la norme pour de nombreuses structures. Encore appelée vérification en deux étapes ou 2FA, elle consiste à demander à l'utilisateur de renseigner un code secret qui lui est transmis par mail ou par SMS, après qu'il ait inséré son nom d'utilisateur et son mot de passe habituel.

D'autres solutions prennent en compte une vérification biométrique et l'utilisation de jetons de sécurité, de clés électroniques ou de jetons logiciels. Pour des documents très sensibles, on pourra aussi procéder à un stockage exclusif sur papier, sur des périphériques de stockage déconnectés ou sur des ordinateurs isolés (air gap).

confidentialité Cybersécurité
La confidentialité en Cybersécurité

L'intégrité en cybersécurité

En cybersécurité, l'intégrité demande de s'assurer que les données sont authentiques, correctes et fiables. Elles ne doivent pas être manipulées ou altérées. Par exemple, les clients qui achètent en ligne s'attendent à ce que les produits qu'ils commandent, les prix et autres détails ne soient pas changés une fois la commande validée. Chez les opérateurs bancaires, le même sentiment de confiance doit être établi en ce qui concerne les informations bancaires comme les soldes de comptes qui seront effectués sur la base d'informations authentiques non falsifiées.

Pour garantir l'intégrité, les entreprises mettent en place des outils pour définir des droits d'accès aux fichiers sensibles et contrôler les manipulations réalisées par les utilisateurs. Un système de contrôle de version des documents permet d'éviter les situations de suppression accidentelle de données ou de modification erronées par les utilisateurs habilités.

Disposer de systèmes capables de repérer toute modification des données à la suite d'événements sans cause humaine est aussi utile. Le plantage d'un serveur ou une impulsion électromagnétique en sont des exemples. Toujours dans l'objectif de vérifier l'intégrité, des sommes de contrôle peuvent être insérées dans certaines données, ou encore des empreintes ou sommes de contrôle de chiffrement. On effectuera des sauvegardes ou des copies redondantes pour être en mesure de restaurer l'état correct des fichiers en cas d'incidents.

La disponibilité en cybersécurité

Les informations, les applications et les systèmes perdent leur valeur si les utilisateurs habilités ne peuvent y accéder chaque fois qu'ils en ont besoin. Une panne de courant, une erreur humaine, une panne matérielle ou logicielle sont autant de situations qui peuvent compromettre la disponibilité des données. Sans oublier les attaques DoS, qui font partie des cas les plus courants de violation de la disponibilité.

Une entreprise peut assurer la disponibilité de ses fichiers et de ses services en mettant en place la redondance du réseau, du serveur, des services et application. La tolérance de panne et l'efficacité du stockage permettent aussi de prendre des mesures pour que le système n'arrête pas de fonctionner même en présence d'une défaillance matérielle ou logicielle. Définir des plans complets de reprise après sinistre, faire les mises à niveau du système et les correctifs logiciels de façon régulière, l'utilisation de solutions de protection DoS… sont quelques moyens pour garantir la disponibilité.

Comment garantir la maîtrise de la triade CIA pour une personne travaillant dans la cybersécurité ?

L'analyste cybersécurité a à sa charge la protection des infrastructures de l'entreprise. Son rôle est de lutter contre la cybercriminalité et toutes les menaces qui y sont associées. Il doit pouvoir détecter tous les incidents de sécurité qui surviennent dans un système d'exploitation, faire une analyse judicieuse jusqu'à comprendre la source de l'infection et détecter les machines ou comptes qui ont été compromis. Pour finir, il proposera une solution pour résoudre le problème le plus rapidement possible.

Fonder sa démarche sur la triade CIA permet de mener les réflexions adéquates sur la protection de données. Pour travailler dans le domaine très recherché de la cybersécurité, il est important de maîtriser l'ensemble des notions clés de ce corps de métier. Vous devez alors suivre une formation cybersécurité adaptée comme celle proposée par Jedha, en cursus standard ou auprès de professionnels du domaine. Cette dernière approche permet d'apprendre en situation réelle avec des experts et de bénéficier d'une insertion rapide dans le milieu.

Rejoignez la communauté sur JULIE !

Python, SQL, gestion de projet Data, toutes les compétences à acquérir pour monter en compétences avec cours en ligne gratuits.

Richard Gastard
Écrit par
Richard Gastard
 - 
Directeur des programmes
@ Jedha

Python : le language de programmation le plus
populaire parmi les professionnels de la Data !

Obtenez notre livre d'Introduction Pratique à Python !

Programmes, thématiques Data, admissions,
vous avez une question ?

Prenez rendez-vous avec nos équipes