Accueil
Chef de projet chatbot : métier, formation, salaire

Chef de projet chatbot : métier, formation, salaire

Intéressé par les formations de Jedha ?
Voir le syllabus de Jedha
Nos derniers articles !

Vous êtes passionnés par la Data science et vous souhaitez embrasser une carrière professionnelle dans le domaine de l’intelligence artificielle ? Vous pouvez suivre une  formation sur les agents conversationnels automatiques et acquérir des compétences pour automatiser une partie des tâches de l’entreprise. C’est une formation qui vous permettra d’accéder à un poste de chef de projet Chatbot, un profil très recherché par les recruteurs depuis quelques années.  

Les agents virtuels intelligents sont en effet très recherchés pour améliorer les interactions en ligne. Aujourd’hui, plus de 80% des entreprises adoptent cette technologie flexible et performante qui augmente le taux de satisfaction client et qui booste l’image de marque.  

Avant de vous inscrire pour cette formation, retour sur les réalités de ce métier, les formations pour y accéder, ainsi que les compétences techniques du chef de projet  Chatbot, ses qualités, la rémunération à laquelle il peut espérer et les évolutions possibles carrières. 

Qu'est-ce qu'un chef de projet Chatbot ? 

Le métier de Chef de projet Chatbot ou de Chatbot Master se situe au carrefour du  Community manager, du webmaster et du Data analyst. C’est le responsable de l’outil chat automatique qui permet à l’entreprise d’interagir avec les clients et les prospects sur son site internet. Ce professionnel doit veiller à la performance et au bon fonctionnement des robots  conversationnels, 24 h / 24, 7 jours / 7. Il doit s’assurer également que les contenus  choisis répondent aux attentes des utilisateurs. Ce professionnel peut être amené à gérer le Chatbot en interne, un levier essentiel pour fluidifier la relation entre les  collaborateurs.  

Aujourd’hui, près de la moitié des échanges entre clients et entreprise sur mobiles  est prise en charge par des agents virtuels intelligents. D’ici quelques années, toute  entreprise devra embaucher un Chatbot Master pour faire face à la concurrence et  pour améliorer sa relation avec ses salariés. Cet expert de l’IA peut travailler dans la téléphonie, dans une entreprise de e commerce, dans une société de service ou dans toute autre entreprise qui possède un site Internet interactif.  

Quel est son rôle/ ses missions ? 

Le rôle principal du chef de projet Chatbot est de développer, de mettre en place et  superviser un agent conversationnel. Ce travail implique :

- L’analyse des conversations entre utilisateurs et l’entreprise ;

- L’analyse des indicateurs de performance sur les conversations historiques et les parcours utilisateurs sur le site internet de l’entreprise ;

- La gestion de la relation client ;

- Le paramétrage et le déploiement du Chatbot suivant le cahier des charges établi ;

- La mobilisation des collaborateurs qui interviennent dans la mise en place du projet, notamment les départements développement web, de webdesigner, de marketing et de recherche et développement expérimental ;

- Le suivi et la mise à jour des fonctionnalités de la technologie ;

- La supervision de l’action des agents virtuels intelligents.

Pour atteindre ses objectifs, le Chatbot Master adopte une méthodologie subdivisée en trois  grandes étapes : 

- Le cadrage stratégique. Cette étape consiste à définir le contenu de la mission, l’audience cible et les  attentes de l’entreprise. C’est une démarche qui implique l’étude du retour sur  investissement, des enjeux clients et des besoins réels des futurs utilisateurs. Le chef de projet Chatbot doit coordonner l’analyse stratégique, réaliser une note de  cadrage, préparer un planning et mettre en place la première version du projet à  court terme, ainsi que ses spécifications. 

- La phase de réalisation. La réalisation implique le développement de l’agent conversationnel. Le technicien met en place le graphisme, définit les contenus, assure la connexion au SI ainsi que  le déploiement en test. 

- L’exploitation du chatbot. Une fois l’agent virtuel intelligent lancé, le chef de projet Chatbot doit vérifier les  indicateurs de performance et les feedbacks. Les résultats de cette inspection lui  permettront d’améliorer les performances de l’outil chat automatique, afin qu’il réponde au mieux aux attentes des utilisateurs. 

Quelles sont les compétences techniques d’un chef de projet Chatbot ? 

En tant que responsable de l’outil de chat automatique, le chef de projet Chatbot doit être polyvalent. Il doit disposer de compétences : 

- Rédactionnelles pour proposer aux utilisateurs des contenus utiles qui  répondent à leurs préoccupations ;

- Managériales pour conduire les équipes en charge du projet, pour définir des méthodes de travail efficaces, ainsi que les priorités du projet ;

- Commerciales pour comprendre les besoins réels des utilisateurs ;

- En Data Analyst pour mieux analyser les informations recueillies auprès du public cible et des utilisateurs ;

- Webmastering pour être à l’aise dans la réalisation de graphique et la conception éditoriale ;

- Dans la gestion de base des données ;

- En la sécurité informatique pour développer un chatbot qui gère les données confidentielles de l’entreprise en toute sécurité ;

- En intelligence artificielle (IA) ;

- En Machine Learning ;

- En recherche et le développement expérimental.

Quelles qualités requiert-on à un chef de projet Chatbot ? 

Le métier de chef de projet Chatbot nécessite des qualités spécifiques. Il faut :  

- Faire preuve de curiosité pour être au diapason des nouvelles technologies sur le chat automatique ;

- Être rigoureux ;

- Avoir un bon sens de l’écoute pour comprendre les besoins des clients et les arguments des collaborateurs ;

- Avoir le sens de l’anticipation ;

- Avoir le goût du travail en équipe ;

- Avoir un sens aigu de l’organisation et de l’analytique ;

- Savoir diriger et coordonner les équipes ;

- Avoir de bonnes connaissances sur les outils digitaux ;

- Être à l’aise avec la langue anglaise, à l’écrit comme à l’oral ;

- Être pédagogue, patient et attentionné.

À combien se recrute un chef de projet Chatbot ? 

Le salaire d’un chef de projet Chatbot varie en fonction de divers paramètres, dont son expérience, son secteur d’intervention et son projet, l’entreprise qui l’engage,  etc. Un débutant peut toucher entre 1 900 et 2 600 euros net par mois. Après quelques années d’expérience, il peut avoir environ 3 000 euros mensuels. La rémunération  d’un profil senior peut toucher jusqu’à 4 000 euros par mois

Le poste de chef de projet Chatbot est-il évolutif ? 

Au cours de sa carrière, ce spécialiste IA peut avoir des responsabilités additionnelles. Il peut accéder à un poste de responsabilité lié au voicebot, au management, au webmastering ou au community management. 

Comment devenir chef de projet Chatbot ?

Il n’existe pas de formations initiales spécifiques pour devenir chef de projet Chatbot. On peut accéder à ce métier grâce à une formation de niveau bac +3 en multimédia ou informatique. On peut améliorer ses compétences en passant un master en recherche et développement, en commerce ou en sciences et technologies mention informatique spécialité intelligence artificielle et décision. Le professionnel améliore surtout ses performances en se formant de jour en jour sur les réalités du terrain. Pour accéder à ce type de métier beaucoup de personnes suivent des formations en intelligence artificielle à travers des bootcamps comme celui de Jedha

Conclusion 

Le métier de chef de projet Chatbot est devenu incontournable dans les entreprises modernes qui doivent se conformer à l’évolution du numérique. Les clients sont de  plus en plus exigeants quant à leur interaction avec les entreprises, ils ont besoin de réponses pertinentes, précises et rapides à leurs préoccupations. L’exploitation du Chatbot répond à cette problématique. Recruter un Chatbot Master représente pour l’entreprise un véritable levier de compétitivité et de productivité. Les recruteurs n’hésitent pas à proposer aux meilleurs talents des rémunérations conséquentes pour les attirer.  

Qu’on soit étudiant, travailleur, personne en reconversion ou demandeur d’emploi, suivre une formation dans ce domaine permet de décrocher rapidement un emploi dans le secteur de l’intelligence artificielle et de bénéficier d’une rémunération satisfaisante. On peut se faire former rapidement en ligne lorsqu’on n’a pas suffisamment de temps pour suivre des cours présentiels.

Myriam Emilion
Écrit par
Myriam Emilion
 - 
Directrice Marketing
 @
Jedha