Accueil
Intelligence artificielle : métiers et débouché de l'IA

Intelligence artificielle : métiers et débouché de l'IA

Intéressé par les formations de Jedha ?
Voir le syllabus de Jedha
Nos derniers articles !

Les erreurs entrainent des pertes importantes dans le monde professionnel actuel où les entreprises sont amenées à traiter des Big Data souvent complexes, à protéger  des informations confidentielles et à gérer des concurrents puissants. Aujourd’hui,  suivre une formation dans l’IA est une solution de choix pour aider une entreprise à optimiser ses systèmes informatiques. L’exploitation de l’Intelligence Artificielle répond à cette problématique, ce processus qui permet de traiter les données d’une organisation rapidement avec un niveau de précision optimal. Revenons sur les  perspectives de ce système et les métiers auxquels l’apprenant peut prétendre.  

Le marché de l'emploi dans l'IA 

L’intelligence artificielle représente un enjeu de performance dans le monde des  affaires, elle fait partie intégrante des besoins les plus importants des entreprises.  Son essor est porté par les avancées technologiques. Aujourd’hui, elle est devenue indispensable dans de nombreux secteurs d’activité, notamment les finances, l’agriculture, la santé, la technologie, l’aviation et l’industrie.  

Une forte demande des profils spécialisés IA sur le marché mondial de l’emploi 

Depuis quelques années, les recruteurs s’intéressent davantage aux profils  spécialisés en IA comme la Machine Learning, la Data Science ou le Computer Vision. Le volume des offres d’emplois dans ce domaine sont passées de 20% en 2017 à  plus 30% en 2018 sur le site Indeed. C’est un secteur à fort potentiel qui continue d’enregistrer de nouveaux emplois. 

Beaucoup de grandes entreprises (Facebook, Alphabet, Microsoft, IBM, Apple ou Amazon) ont adopté cette technologie. L’IA fait désormais partie du quotidien des utilisateurs et facilite leur interaction avec les entreprises.  

Un profil hautement qualifié 

Les formations et les diplômes universitaires en informatique ne suffisent pas pour réussir sa carrière dans l’intelligence artificielle, il faut un profil hautement qualifié et  des compétences techniques pertinentes. Les profils les plus recherchés sont les ingénieurs et les chercheurs. On peut se faire former dans une école d’ingénieur,  une université ou à travers un bootcamp. Jedha forme de futurs experts, des formations en Data disponible par niveau : Data Essentials pour les débutants, Data Fullstack qui souhaitent se professionnaliser, et la Data Lead qui vous permettra de devenir un véritable expert !

Une belle collaboration entre l’homme et la machine 

L’automatisation des systèmes d’information bouleverse certes le marché de  l’emploi, mais n’implique pas forcément la suppression de l’activité de l’homme en entreprise. C’est un système qui contribue à la transformation des emplois, il appartient au travailleur de rechercher les qualifications correspondantes ou les diplômes adaptés pour conserver son poste. Cependant, cette évolution des tâches  peut entrainer des changements dans les conditions de travail et dans le contrat de travail. 

L’exploitation de l’IA crée une complémentarité importante entre l’homme et la  machine, ce qui améliore la productivité. Un travailleur peu expérimenté peut avoir un rendement considérable avec ce système. Dans l’univers de la médecine par exemple, l’IA aide les professionnels à réaliser des diagnostics complexes, à effectuer des interventions chirurgicales et à prescrire des traitements qui conviennent au profil du patient avec une grande précision.  

La machine ne remplace pas complètement le travailleur qui doit apporter sa touche  émotionnelle et créative au projet pour lui donner de la valeur ajoutée. Les machines  sont limitées, elles n’ont pas des aptitudes incontournables dans le business, comme le leadership, le travail d’équipes et la créativité. Dans un projet de Data science par exemple, on peut avoir besoin d’un programmeur, d’un administrateur de base de données et d’un designer. Toutefois, dans les industries, des tâches manuelles peuvent être supprimées et remplacées par des systèmes contrôlés par l’IA. 

Grâce à l’intelligence artificielle, des tâches dangereuses pour les employés peuvent être confiées à des auxiliaires robots. Il faut réorienter les secteurs éducations et  formations pour profiter au mieux de cette collaboration en l’homme et le robot. 

Un système pour lutter contre le chômage 

L’IA est un système de choix pour créer des emplois et pour lutter contre le  chômage, contrairement aux opinions négatives perçues. Aujourd’hui, on peut se  former dans ce secteur et s’insérer rapidement dans le monde professionnel en tant  que développeur IA, consultant IA, ingénieur en intelligence artificielle ou chef de projet en IA. Ces profils sont très sollicités par les recruteurs qui recherchent des  professionnels capables d’automatiser leurs systèmes d’informations.  

Consultant IA 

Le Consultant IA est un professionnel indépendant ou extérieur à l’entreprise qui  accompagne ses clients dans le cadre des projets innovants permettant d’améliorer la performance des fonctions essentielles de l’entreprise. Bien évidemment, il maîtrise le business intelligence et possède des compétences dans l’analyse des données stratégiques de l’organisation. 

Développeur IA 

Le Développeur IA traduit les BigData d’une entreprise en prédictions et recommandations et crée des applications capables d’effectuer des analyses prédictives. Il analyse les besoins de l’entreprise, développe des bases de données, rend les données exploitables et crée des tableaux de bord. Pour réussir sa carrière dans ce domaine d’activité, il faut être au diapason des avancées technologiques et être créatif. 

Ingénieur IA 

L’ingénieur en intelligence artificielle est un chercheur et information de niveau minimum bac +5 qui possède les compétences nécessaires pour concevoir des programmes informatiques capables de raisonner et de traiter des données  complexes comme des hommes. L’exercice de ce métier nécessite des compétences  en ingénierie informatique et des qualités spécifiques. 

Chef de projet Chatbot 

Le chef de projet Chatbot conduit le processus de déploiement de l’outil chat automatique de A à Z, cette technologie qui permet de simuler des conversations  humaines et pour automatiser des tâches. C’est un professionnel qui a des  connaissances sur les outils digitaux et sur l'IA, il est titulaire d’un bac +5 minimum  en informatique, en multimédia ou en IA et décision. 

Conclusion 

L’intelligence artificielle apporte un souffle nouveau dans le traitement des données des entreprises, ce système est un processus qui permet de détecter en temps réel  des fraudes dans un système d’information et d’optimiser les interactions avec les clients. L’IA est devenue indispensable dans la plupart des secteurs d’activité. C’est  un profil informatique très intéressant, car les entreprises ont besoin de plus de  solutions pour traiter les data, pour gérer les prospects et pour faire face à la concurrence. Il débouche sur plusieurs métiers. Se former dans ce domaine permet  d’embrasser rapidement sa carrière professionnelle et d’obtenir une rémunération intéressante. C’est un système qui présage un avenir prometteur sur le marché de  l’emploi.

Myriam Emilion
Écrit par
Myriam Emilion
 - 
Directrice Marketing
 @
Jedha