Accueil
become data scientist freelance

Qu'est-ce que le Spoofing ?

Intéressé par les formations de Jedha ?
Voir le syllabus de Jedha
Nos derniers articles !

La cybersécurité représente un véritable défi aussi bien pour les entreprises que les particuliers. Parmi les nombreuses cybermenaces qui visent les organisations, le spoofing est l'une des plus redoutables. D'un niveau de sophistication très élevé, le spoofing est monté en puissance ces dernières années. C'est l'un des moyens utilisés par les cybercriminels pour commettre divers actes malicieux. Le pirate joue en effet sur l'ignorance et le manque de vigilance de l'internaute pour commettre son forfait. Jedha présente ici l'essentiel à savoir sur le spoofing. Pour en savoir plus vous pouvez consulter nos formations en cyber !

Définition du Spoofing

Le Spoofing est un ensemble de techniques cybercriminelles qui consiste à usurper une identité électronique, qu'il s'agisse d'une adresse IP, une adresse email ou un nom de domaine. Ce canular peut avoir un impact catastrophique sur une entreprise. Le spoofing peut être aussi défini comme une méthode frauduleuse qui consiste à déguiser une communication d'une source inconnue pour la faire ressembler à une source connue en laquelle la victime a confiance. Les cybercriminels utilisent le plus souvent le spoofing pour soutirer des informations confidentielles ou des données bancaires aux utilisateurs.

C'est une sorte de social engineering très dangereux. Les cybercriminels masquent leurs traces et se font passer pour quelqu'un d'autre. Le hacker (spoofer) prétend être quelqu'un d'autre pour duper sa cible et l'amener à réaliser une action spécifique. Pour que l'opération fonctionne, le cybercriminel prend le temps de mettre sa victime en confiance. Il met toutes les chances de son côté pour amener la victime à partager facilement des informations sensibles.

Quels sont les différents modèles de spoofing ?

Le spoofing peut prendre différentes formes. Les hackers utilisent en effet différentes techniques de spoofing pour dérober et exploiter des informations confidentielles des utilisateurs.

Le spoofing par email

Semblable au hameçonnage (phishing), le spoofing par email est la forme la plus répandue. Le hacker envoie beaucoup d'emails à différentes adresses en utilisant des images et des logos officiels. Il se présente comme représentant d'une banque, autorité ou société policière. Les emails en question contiennent des pièces jointes infectées de maliciels et des liens vers site frauduleux ou malveillant.

Les « spoofers » utilisent des techniques d'ingénierie sociale pour amener leurs victimes à divulguer des informations volontairement. Dès lors que la victime clique sur un lien, elle est redirigée vers un faux site où elle saisit ses informations confidentielles. Ces données sont récupérées par le hacker responsable de l'attaque.

Le spoofing par DNS

Chaque site web et ordinateur possèdent sa propre adresse IP. Pour un site web, l'adresse IP est différente de l'adresse internet qui est habituellement utilisée pour accéder au site « www ».

Lorsqu'une adresse est lancée dans la barre de recherche d'un navigateur, le DNS (Domaine Name System) trouve automatiquement l'adresse IP qui est associée au nom du domaine saisi et l'envoi à l'utilisateur. Les cybercriminels ont trouvé le moyen de corrompre ce système et de rediriger l'internaute vers des sites frauduleux. On parle de spoofing par DNS. Cette méthode, connue également sous le nom d'empoisonnement par cache DNS, est utilisée par les pirates pour introduire des données DNS corrompues dans le système d'un internaute. Elle vise à l'empêcher d'accéder aux sites qu'il souhaite visiter. L'internaute est redirigé sur des sites où ses données personnelles sont collectées.

Le spoofing par IP

C'est l'utilisation d'une fausse adresse IP dans le but de camoufler sa véritable identité afin de mener des attaques virtuelles. Le spoofer utilise une adresse IP qui ne lui appartient pas pour envoyer des paquets IP vers des réseaux auxquels il n'a pas forcément accès avec sa véritable adresse IP. Ces paquets provenant d'une adresse de confiance sont considérés comme une activité normale par le système de sécurité de l'utilisateur qui ne l'identifie pas comme une menace. Il faut cependant préciser que les attaques spoofing par IP ne sont pas toutes malveillantes.

Le spoofing par DDoS

Il s'agit d'un sous-type de spoofing utilisé par les pirates pour mener des attaques de déni de service distribué (DDoS) contre les sites web, réseaux, ordinateurs. Les cybercriminels utilisent diverses techniques pour rechercher sur internet des ordinateurs comportant des failles. Les pirates se servent ensuite de ces lacunes pour installer des maliciels pour contrôler à distance les ordinateurs de leurs utilisateurs.

Dans quel cadre utiliser le spoofing ?

Le spoofing s'appuie sur des techniques de social engineering et exploite les failles d'une technologie ou de sa mise en œuvre. Son but est d'amener les utilisateurs à croire qu'un faux site web, courriel, ou appel téléphonique est réel. Le social engineering est utilisé pour faire croire aux victimes qu'elles sont en sécurité et pour les amener à prendre une décision avisée. Les pirates misent sur des comportements humains comme le désir d'aider, la confiance, le manque d'attention, etc. Voilà pourquoi il est important de faire très attention aux détails quand on navigue sur internet.

Quels sont les métiers qui peuvent contourner les attaques par Spoofing ?

Investir dans la cybersécurité est la solution idéale pour prévenir et lutter contre les attaques par spoofing. Un expert en cybersécurité est plus apte à identifier rapidement une attaque par spoofing qu'il s'agisse d'une attaque par IP, DDoS, DNS ou par mail. Parmi les métiers qui peuvent contourner les attaques par spoofing on peut citer :

  • Directeur cybersécurité,
  • Responsable de projet de sécurité,
  • Responsable de la sécurité des systèmes d'information (RSSI),
  • Directeur de programme de sécurité,
  • Coordinateur sécurité.

Malheureusement, on remarque un manque de main-d'œuvre qualifiée dans le domaine de la cybersécurité. Suivre une formation en cybersécurité permet d'avoir les compétences nécessaires pour contrer les différentes attaques pouvant être lancées par spoofing. Les formations Jedha sont les plus adaptées pour booster ses compétences en matière de cybersécurité et de protection des données.

Nous proposons en effet des formations certifiantes en cybersécurité, en Data Science, Data Engineering et en Data Analyse. Que ce soit en présentiel ou à distance, les étudiants ont la possibilité de suivre nos formations à temps plein ou à temps partiel selon leur disponibilité. Nous proposons des formations en Data Essentials, Fullstack et Lead pour aider nos apprenants à augmenter rapidement leur compétence en cybersécurité. Les formations Jedha sont composées de 30 % de théorie et 70 % de pratique. Le but est d'offrir la possibilité à l'apprenant d'acquérir le maximum de compétences en une durée réduite.

Quelques use case d'attaque par spoofing

Le spoofing est une technique très utilisée par les cybercriminels. Il existe de nombreux cas célèbres d'attaque par spoofing.

Spoofing par DNS contre 3 banques

En 2006, des cybercriminels non identifiés ont lancé une attaque par spoofing contre trois banques locales de Floride. Après avoir pénétré les serveurs du fournisseur d'accès à internet hébergeur des trois sites web, les hackers ont rédigé le trafic vers de fausses pages de connexion. Le but était de collecter les données sensibles des clients. Grâce à ce spoofing par DNS, les pirates ont pu collecter un grand nombre de codes PIN de carte de crédit ainsi que de nombreuses informations personnelles.

Fausse page de connexion de la Malaysia Airlines

En 2015, le trafic du site officiel de la Malaysia Airlines a été rédigé à partir d'une technique de spoofing par DNS. La fausse page de connexion affichait l'image d'un avion accompagné d'un texte. « 404 — Plane Not Found ». Bien qu'aucune donnée n'ait été comprise ou volée au cours de cette attaque, l'accès au site et aux informations de vol a été bloqué pendant de longues heures.

Attaque d'un site de compagnie d'assurances

En juin 2018, les pirates ont lancé une attaque par DDoS contre le site de la compagnie d'assurances Humana. Ils avaient réussi à dérober la totalité des dossiers de près de 500 clients de la compagnie d'assurances. Les informations dérobées contenaient les services fournis, et les différentes demandes de remboursement des soins.

Le spoofing est une attaque par usurpation d'identité destinée à détourner des données confidentielles des utilisateurs. Pour lutter contre ces cyberattaques, il est indispensable de posséder des compétences en matière de cybersécurité et de protection des données. Jedha propose une gamme variée de formations certifiantes pour exceller dans le domaine de la cybersécurité afin de garantir la protection des systèmes d'information en entreprise.

Antoine Krajnc
Écrit par
Antoine Krajnc
 - 
Fondateur
 @
Jedha