Reconversion Data : l'histoire de Margaux, son parcours, sa détermination
4
 min
Communauté
 Publié le 
29/10/2021

Reconversion Data : l'histoire de Margaux, son parcours, sa détermination

[Interview de Margaux Grünenwald] Après avoir obtenu un master en commerce international import et export, Margaux a travaillé dans le domaine du retail en ayant eu une expérience en achat. Maintenant en Fullstack et après avoir suivi la formation Essentials, elle aspire à devenir soit Data Analyst ou Business Analyst soit en cabinet en tant que consultante ou en entreprise. Elle nous raconte son histoire et sa reconversion dans le domaine de la Data.

Quel est ton parcours ? 

J’ai une expérience en achat et j'ai suivi un master en commerce international import export, car je voulais devenir acheteuse textile. Par la suite je me suis tournée vers le retail pur. J’ai travaillé durant quelques années à La Redoute pour aider l’équipe à faire la transition web vers retail. Par ailleurs, j’ai continué dans le retail plusieurs années jusqu'au jour où j’ai connu le domaine de la Data, mais sans savoir que la Data pouvait être un métier à part entière. Pour moi la Data était un support et en me renseignant, j'ai trouvé que la Data était présente dans tous les domaines. Si un jour je ne souhaite plus travailler dans le retail, je sais que la Data m’ouvrira des portes et de nombreuses opportunités. C’est pour cette raison que j’ai commencé à m'intéresser à ce domaine.

Le domaine du retail


Aimerais-tu continuer à travailler dans le retail ou préfères-tu allier la Data au retail ? 

Je souhaiterais mettre toutes les chances de mon côté et j’aimerais vraiment allier mes compétences business que j’ai acquises depuis quelques années en ayant travaillé dans le retail grâce à mes nouvelles compétences en Data. 

Allier le domaine du retail et la Data


Avais-tu des bases en Data ?

Je n’avais aucune base en Data. On m’avait uniquement donné accès à Google bigquery. Par exemple, je devais copier-coller des requêtes sans comprendre ce que je faisais exactement. 

Quel était le but pour toi de suivre cette formation en Data ?

Le but de cette formation en Data était de comprendre comment on va chercher la donnée en se posant la question de où se trouve la donnée. Cette formation me plaît énormément. En étant dans une optique de reconversion je souhaitais vraiment savoir si j'emprunte la bonne direction.

Les mathématiques et le code te faisaient peur ?

Oui les mathématiques et le code me faisaient peur, car à la base j’avais un mauvais niveau en mathématiques. Pour moi les mathématiques qu’on apprend à l’école ne sont pas les mêmes que les mathématiques appliquées en Data, car on apprend des formules pour apprendre les formules et on ne nous met jamais face à de vraies problématiques. Par ailleurs chez Jedha on se sert des mathématiques en Data, mais pour répondre à un besoin, cela prend du sens et devient beaucoup plus simple. 

Formation Essentials chez Jedha


Comment se déroule ta formation ? Que penses-tu de l'ambiance, des locaux et de ta promotion ?

Franchement, c’est génial. Une partie des élèves est en présentiel et l’autre à distance. On a vraiment réussi à avoir une belle cohésion même avec les élèves à distance. Les locaux sont sympa et c’est un plaisir et tout se passe à merveille. En deux semaines nous apprenons des choses incroyables !

J’y suis arrivé sans avoir de bases en Python et maintenant je suis dans la capacité de coder en autonomie.

Comment qualifies-tu ce rythme de cours ? 

Le rythme est intense, mais c’est le but d’un bootcamp.

Jedha nous donne les clés et les bases pour apprendre un maximum de concepts en peu de temps.

En revanche, il faut être autonome et apprendre de notre côté en refaisant les exercices et appliquer ce qu’on a vu en cours. 


Quelle est ta relation avec les professeurs, le corps enseignant et les TAs ?

Avec les professeurs, le corps enseignant et les TAs le courant passe bien. Phileas nous fait cours et Thomas nous aide l’après-midi. C’est rassurant de savoir qu’ils ont fait le même parcours que nous en ayant fait une reconversion sans avoir eu des bases en Data. Effectivement, ils nous remettent un peu les pieds sur terre en nous faisant comprendre qu’il n’y a pas besoin d’avoir fait un master en statistiques pour apprendre et comprendre la Data.

La relation avec les professeurs, les TAs et le corps enseignant


En quoi consistait ton projet final ?

Mon projet final portait sur la prédiction de la consommation d'alcool des étudiants en prédisant quels sont les facteurs qui font qu’un étudiant boit beaucoup ou non durant son cursus. 

Au niveau de ta culture personnelle, que t’as apporté Kaggle ?

Kaggle m’a aidé à avoir une autre approche sur les données que l’on aborde au quotidien. Ce dataset permet d’être plus précis sur les analyses que l’on peut avoir tout en faisant plus attention aux chiffres. Sur quelles données le dataset a été fait ? Sur quelles bases ? Quels sont les résultats ? Il y a vraiment une façon de voir les choses différemment. 

Quel est ton objectif après ta formation ?

Mon objectif est de me lancer en tant que Data Analyst ou Business Analyst, soit dans un cabinet en tant que consultante ou en entreprise.

J’aimerais si possible rester dans le retail, car je pourrais être solide sur mes bases en retail et accompagner cela avec mes compétences en Data.

Quels sont les concepts et les modules que tu as préféré et lesquels pourront t'être le plus utile dans ton futur travail ?

On a fait un petit peu de visualisation, dont pas mal de Machine Learning et pour moi c’est ce module en Machine Learning qui était le plus important. Je trouvais cela intéressant de savoir qu’ avec de la donnée existante nous pouvons prédire l'avenir. C’est pour cela que c'est mon projet final qui me servira le plus pour mon avenir.

Quelle est la journée type pour toi ?

Au sein de la formation Essentials nous abordons les cours théoriques en matinée, puis nous enchaînons avec les exercices pratiques l’après-midi. Nous faisons un à trois exercices. Le premier exercice se fait en classe entière et le TA va nous venir en aide. Sur les deux derniers exercices nous sommes en autonomie et nous sollicitons l'aide des TAs si jamais nous sommes bloqués sur un problème. Nous formons des groupes de travail avec les élèves à distance en nous mettant dans des salles virtuelles et en s'aidant mutuellement. Pour finir, nous faisons la correction tous ensemble. 

Après ta formation comment vas-tu t'y prendre pour commencer à postuler ? 

Je vais refaire les exercices et faire en sorte de ne pas perdre de vue ce que j’ai appris pour après pouvoir suivre la formation en Fullstack. J’essayerais de me faire un portfolio avec plusieurs projets que j’ai réalisé en autonomie chez Jedha pour pallier le manque d’expérience que je vais avoir par rapport à d'autres candidats sur des postes. 

La plateforme JULIE, une aide fondamentale ?

JULIE m’est utile tous les jours , car on a tous nos exercices dessus, on a accès aux cours vu la veille. Jupiter nous sert à coder et est accessible tout le temps. De plus, si je suis chez moi je peux avoir accès à JULIE et m’exercer librement. 

Rejoignez la communauté sur JULIE !

Python, SQL, gestion de projet Data, toutes les compétences à acquérir pour monter en compétences avec cours en ligne gratuits.

Marina Kia
Écrit par
Marina Kia
 - 
Content & Event Manager
@ Jedha

Python : le language de programmation le plus
populaire parmi les professionnels de la Data !

Obtenez notre livre d'Introduction Pratique à Python !

Programmes, thématiques Data, admissions,
vous avez une question ?

Prenez rendez-vous avec nos équipes